J’AI CRÉÉ MON ENTREPRISE !

Le 2 février 2019, très exactement.

Si je ne m’en suis pas cachée sur Twitter et ailleurs, je ne vous ai pas exactement dit ce pourquoi j’avais le besoin d’en créer une… ni le projet qui se cache derrière.

STORY TIME !

L’histoire d’un cours d’écriture créative

Voilà deux ans, je commence à donner des cours d’écriture créative à la faculté d’Aix-en-Provence. L’objectif est d’apprendre aux étudiants à écrire un roman pour la jeunesse, de préférence court, dans une langue qui leur est étrangère. Cela doit leur permettre de dépasser les blocages relatifs à l’utilisation d’une langue non-native, notamment ce fameux « sentiment de l’imposteur » qui, dans ce cas précis, leur susurre qu’ils n’ont pas le niveau pour seulement s’exprimer. Alors, écrire un roman ?! Toucher à l’art, qui tient du sacré ?! Impossible !

Il m’aura fallu 2 heures par semaine, pendant 11 semaines, pour peu à peu les persuader du contraire, les en convaincre par l’exemple, et les amener, à la fin du semestre, à présenter fièrement leur travail dans une exposition-vernissage à la Bibliothèque Universitaire. Couverture, 4e de couverture et extraits étaient visibles et accessibles sur les murs de la Bibliothèque. Toute la promotion était là, des Masters étaient aussi venus écouter les 2e années de licence que j’avais pris sous mon aile, et des curieux s’arrêtaient également pour écouter les étudiants présenter leur œuvre et lire leurs extraits (en anglais, s’il vous plaît !)

Au total, les étudiants présentent 12 romans de 20 000 à 30 000 mots chacun, sur des thèmes libres, en groupe. Ou plutôt « en équipe » ! Chaque équipe portait d’ailleurs un nom qui n’était pas le titre du roman. Pas de course ou de match à gagner, juste le plaisir du travail accompli ensemble. Le fait d’être une équipe avant d’être un groupe a, je crois, renforcé leur capacité à croire en eux… car ils devaient aussi y croire pour les autres ! Ils allaient l’écrire, ce roman !
Et ils l’ont fait.
J’étais et suis toujours fière d’eux et pour eux, car ils ont accompli un travail de titan en seulement 11 semaines. Tous les groupes ont réussi à terminer leur roman. Au fil du semestre, mon travail s’est résumé à deux axes :
1/ fixer les bons objectifs, veiller au suivi du calendrier et entretenir leur confiance et leurs élans d’inspiration ;
2/ faire en sorte qu’ils ne tombent pas dans des pièges d’écriture classiques (scénario, style, organisation, page blanche, etc.)

Évidement, au bout du compte, leurs romans n’étaient pas parfaits, mais l’objectif n’était pas d’écrire les meilleurs du monde. Je le leur avais dit dès le début : l’objectif, c’est d’écrire. Point barre. Et c’est avec cet objectif clair et bien en tête que nous avons progressé tout au long du semestre. Cela a été un vrai travail d’équipe… et je me suis quasiment sentie comme un coach sportif !

Aussi, quand j’ai reçu des mails de cet acabit ensuite, je ne vous raconte pas mon émotion (je me permets ici d’en reproduire deux de façon anonyme) :

MERCI pour tous vos commentaires et conseils, qui nous ont énormément fait plaisir. J’étais très peu confiant quant à la crédibilité de nos personnages et de notre univers justement, j’avais peur que le fait que le tout soit plus ou moins « simple » joue en notre défaveur, me voilà rassuré.
Merci également pour vos commentaires vis-à-vis du niveau d’anglais. Je tenais à vous faire savoir que je pense que votre enseignement est celui qui a été tout simplement le plus bénéfique pour moi. C’est la matière qui m’a fait le plus progresser en anglais et m’a aidé à effacer mes doutes. En effet, je me mettais un peu de pression au début de l’année, vu que je revenais en LLCER après avoir passé une année, dans une autre licence, sans pratiquer. Je me rappelle que vous nous aviez demandé si on se sentait évoluer en anglais au travers de cet enseignement, et je peux maintenant vous dire que la réponse est plus que positive. So, keep it up!
Je vous remercie pour tout les efforts que vous avez fournis et tout le mérite doit vous être attribué car sans vous on aurait jamais pu écrire un roman.

Une émotion qui, depuis lors, est restée gravée en moi. J’avais envie de reproduire l’expérience… Mais comment ?

L’histoire d’une chaîne Youtube

Début 2018, une autre idée fait son chemin : et si j’utilisais les différents exercices d’écriture élaborés pour mes étudiants dans le cadre d’un cours « en ligne » ? Un peu comme un MOOC ?!

Je n’ai ni matériel ni expérience pour la vidéo, mais je me lance quand même. Ce qui compte, c’est le contenu, le fait de transmettre. Je me mets donc à tourner des vidéos avec mon appareil photo et mon téléphone. J’en programme une par mois. Je fais un lancement en ligne en juillet 2018, et préviens mes « web-students » que la rentrée aura lieu le 15 septembre.

Une réussite à mes yeux : plusieurs personnes m’ont écrit pour me dire que, grâce à ce MOOC, elles se sont remises à l’écriture, ou tentent de nouvelles choses, ou ont retrouvé confiance en elles…

Tout ça, c’est gratifiant, mais ce n’est pas le mieux, non. Le mieux, c’est de savoir que j’ai réussi à aider des auteurs qui en avaient besoin.

Tout comme j’avais eu la chance de pouvoir aider les étudiants de L2 d’anglais à écrire leur premier roman.

L’histoire qui continue…

Au bout de 4 mois d’atelier, l’envie de continuer à « coacher » des jeunes auteurs persiste, et la seule mise en ligne des ateliers sur ma chaîne me semble insuffisante. Pour eux comme pour moi. Trop indirect. Pas assez de lien social et de travail du texte ensemble, main dans la main et mains dans le cambouis, comme on dit.

En parallèle et pendant deux ans, je donne des ateliers d’écriture de nouvelles dans un collège à Marignane, à des 6e et des 5e. L’expérience est, à mes yeux, fantastique. Je passe par le jeu de rôle et le tirage de cartes pour leur faire écrire leur histoire. Les enfants ressortent enchantés et, moi, avec l’intense satisfaction d’avoir su transmettre une petite part de ce que je sais faire de mieux (à mes yeux du moins) : raconter. Je suis d’autant plus heureuse que certains enfants, allergiques à la langue française à force d’enchaîner des résultats à leurs yeux décevants, s’amusent avec leurs amis à inventer leur histoire.  Certains sont bons pour créer les personnages, d’autres inventer des péripéties, certains excellent en écriture pure… bref : chacun met ses forces au service des autres. Tous avancent ensemble. Et l’apprentissage se fait par le jeu, sans heurts.

Peu à peu, l’idée de me lancer pour de bon en « coach d’écriture créative » fait son nid dans l’arbre de mes pensées. Mais comment ? Et dans quelles conditions ?

Impossible de faire ça sur mon temps libre : je n’ai concrètement pas le temps ni le luxe de pouvoir me passer de revenus pour vivre.

Mais alors…

Et si j’en faisais une part de mon métier ?

Pourquoi pas ?…

J’ai peur. Et hâte à la fois.

Une histoire qui continue avec vous ?

Bref, vous avez compris l’idée : mon objectif est de vous accompagner dans l’accomplissement et la réussite de vos projets d’écriture.
Une séance préliminaire gratuite de 30 minutes nous permettra de définir l’objectif et la durée de l’accompagnement dont vous avez besoin. Les séances ont lieu par Skype ou téléphone, et peuvent durer de 45 minutes à 1 heure. Nous avançons à votre rythme et selon vos besoins. Entre les séances, je fais en sorte de prendre régulièrement des nouvelles de vos avancées, mais sans pression. J’accompagne et j’encourage.

Si vous avez besoin de chasser un vilain syndrome de l’imposteur, ou d’être guidé sur le plan des techniques d’écriture, ou encore de recevoir un petit coup de pouce côté motivation, voire besoin de tout cela à la fois… je suis là pour vous aider !

Ma lettre de motivation, vous venez de la lire.
Je vous laisse mon CV ci-dessous. Mes coordonnées y sont inscrites.

N’hésitez pas à m’écrire. En plus, je le rappelle : la première demi-heure est gratuite et ne vous engage à rien.

Alors…

« Engagez-moi… engagez-vous ! »

Cécile Duquenne

A tout bientôt j’espère pour notre première séance ensemble !

5 réflexions au sujet de « J’AI CRÉÉ MON ENTREPRISE ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s