Les Foulards Rouges : Magie 101

Il y a quelques jours, l’intégrale numérique de la saison 3 est sortie dans les bacs des librairies numériques de France et du monde \o/ Pour fêter cela, je me suis dit qu’un petit bonus de saison ne serait pas de trop… alors, c’est parti !

9791028107550

Vous le savez peut-être, mais en ce qui concerne mes romans, je suis une maniaque du détail. Sans aller jusqu’à tout prévoir, j’aime me fixer dès le début certaines règles, qui agissent comme des contraintes sur l’intrigue et son développement. Généralement, je n’ai qu’à pousser la logique de ces contraintes jusqu’au bout pour voir où cela me mène et si, scénaristiquement, c’est probable ou impossible.

Dans les Foulards Rouges, l’une de ces contraintes concernait la magie et son fonctionnement. Dès le début, je savais où j’allais et comment je voulais qu’elle fonctionne. Certains lecteurs ont fait état de son caractère imprévisible – alors qu’en fait, elle est tout à fait logique et, pour moi, sans surprises. En vérité, pour la comprendre, il vous suffit de savoir une chose. Une seule.

Dans les Foulards Rouges, la magie se comporte exactement comme la radioactivité. Elle en a les mêmes effets et comportements.

Si vous ignorez la manière dont les éléments radioactifs se comportent une fois relâchés dans la nature (après un accident nucléaire, par exemple (coucou ma thèse adorée sur les littératures de Fukushima, tu es partout, tu vois)), voici un descriptif simplifié qui vous indiquera également la manière dont la magie se comporte, notamment sur Bagne, qui a été « irradiée » – comme c’est indiqué en saison 1 au détour d’une phrase complètement anodine en apparence (eh oui !).

Attention, il y a quelques spoilers. Si vous n’avez pas lu la série ou ne l’avez pas encore terminée et que vous ne souhaitez rien savoir, je conseille de revenir une fois que vous serez parvenu à la toute fin des trois saisons.

C’est parti pour les révélations !

  • Comme la radioactivité, la magie existe à l’état naturel ;
  • Comme la radioactivité, il y a des « hot spots » où la magie est plus concentrée qu’ailleurs ;
  • Bagne, en planète irradiée, est en vérité un territoire contaminé par la magie (un peu comme la zone interdite de 20km est contaminée par la radioactivité autour de Fukushima…) ;
  • Comme la radioactivité, la magie voyage par les éléments naturels : c’est pour cela que les Bagnards craignent la pluie, et qu’il ne faut pas boire l’eau des sources peu de temps après une averse, ni marcher pieds nus dans les flaques… l’air est également imbibé de magie (bonjour, la contamination interne) et à peu près toutes les surfaces le sont aussi. Ceci explique la courte durée de vie des Bagnards, en moyenne estimée à 6 ans : c’est pile le temps qu’il faut pour développer un cancer capable de tuer son hôte (le Capitan en est un exemple) ;
  • La Fédération est d’ailleurs un « hot spot » à elle seule : il y a des endroits bien moins contaminés sur Bagne… où l’on trouve même des plantes, voire une végétation luxuriante (là, par contre, je me suis éloignée de la réalité : en vérité, radioactivité ou pas, la nature s’en fiche : la mortalité est plus élevée à cause des réactions de nos cellules, mais les plantes et animaux subsistent malgré tout, la nature ne meurt pas sur le long terme, elle s’adapte) ;
  • Comme la radioactivité, la magie entraîne une mutation des cellules : c’est ce qui provoque les cancers (comme pour le Capitan), ou la mort des « enfants du Parti » à qui on en injecte (comme Renaud, l’un des rares survivants). Cependant, dans mon univers, sur Bagne notamment, ces mutations ne sont pas toujours mortelles (Lara, en début de saison 2, par exemple, a muté… suite à la manipulation involontaire de Renaud en saison 1. Sans cela, elle aurait fini comme son père… une fois cette mutation effectuée, la magie n’est plus un ennemi mais une ressource et un allié) ;
  • L’argent de la saison 1 (celui de l’épisode 2, juste avant l’attaque de la Hacienda) est un argent assez spécial : c’est celui utilisé pour le coupe-magie en saison 3, et ce n’est pas anodin. L’argent 106 est en effet un argent non naturel, un isomère parmi les plus stables de l’argent radioactif (là, je n’ai rien inventé, même si j’ai extrapolé et lui ai donné des capacités, bien évidemment ^^) ;
  • Tout comme la radioactivité, enfin, il existe différents types de magie comme il existe différents types d’isotopes, qui se fixent à différents endroits du corps et font muter certaines cellules en particulier. Dans ma série, évidemment, on s’éloigne de la réalité puisque les mutations magiques font apparaître des pouvoirs chez leur porteur, qui diffèrent selon l’endroit où la magie s’est fixée : Pulp était ainsi un médecin soigneur ; Renaud a surtout un talent pour déchirer la matière et l’espace-temps ; Lara fonctionne à la colère et au désespoir et n’est que destruction ; Nikki a une magie qui la protège, principalement… les Cinq ont chacun une magie différente (et là, je n’en dis pas plus, car si vous n’avez pas lu la fin de saison 3, vraiment, je ne veux pas vous gâcher la surprise ^^).

Voilà, je crois avoir fait à peu près le tour. Que pensez-vous de cette logique derrière le comportement en apparence mystérieux de la magie sur Bagne et ailleurs ? N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire, ici ou sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s